L' énergie Reiki


"Pour comprendre comment l'énergie REIKI circule à travers le corps, on peut utiliser l'image d'une rivière qui s'écoule librement.

Il peut arriver que des cailloux ou des rochers viennent y tomber. Plus il en tombe, moins l'eau circule facilement et très vite le flot de cette rivière peut ne devenir qu'un mince filet d'eau.

Ces cailloux représentent vos soucis, vos peurs, vos colères qui empêchent l’énergie de circuler librement et provoque ainsi l'apparition de douleur physique". "Reiki le livre source" de Bronwen et Frans Stiene

 

Pendant une séance Reiki, la libre circulation du flux énergétique dans le corps est rétablie. Le trop plein d'énergie négative stockée dans le corps, qui a été dû aux blessures, à la colère,  à la jalousie..., subis ou ressentis, tous les blocages, sont nettoyés et le flux d'énergie est renforcé.

On obtient alors une idée plus précise de son rôle sur terre et de la façon la plus sûre et la plus facile de le tenir". 


 

 Lors d'une séance Reiki, je canalise et vous transmet l’énergie Reiki par imposition des mains sur l'ensemble de votre corps, l'énergie vitale atteint ainsi les couches profondes du mental et déclenche le travail d'auto guérison qui n'avait pas pu être réalisé auparavant par manque de force.

Le corps est ainsi pris en considération dans son intégralité, sur le plan physique, mental et spirituel. 


Après la séance :

  • Vous pouvez avoir une prise de conscience sur un plan plus mental ou émotionnel de la source de votre mal-être, 
  • Ou bien ressentir un changement sur un plan plus physique de votre corps : dissipation voir même une disparition totale de votre douleur.
  • Vous pouvez aussi observer des manifestations tangibles de "crises" passagères de guérison : boutons, fièvre, éruptions, démangeaison, légères douleurs.... qui  s'expliquent par la remontée à la surface d'un blocage et permettre ainsi son nettoyage et son élimination définitive.

Toutes ces réactions sont très bon signe car elles indiquent un changement profond dans le psyché et confirment que les mécanismes d'auto-guérison sont en action.


[Retour]