13. L'enfant intérieur

carolina-orozoo.com
carolina-orozoo.com

Fort de votre exploration intérieure vue lors des 12 articles précédents, je vous propose aujourd’hui, d'aller explorer VOTRE ENFANT INTÉRIEUR

Les expériences de l'enfance sont présentes en chacun de vous. Elles vous parlent de blessures mais aussi de joies et de forces. Trop souvent vous oubliez les rêves qui ont construit votre enfance.

Comme tout enfant, votre Enfant intérieur traverse différentes étapes pour grandir. C’est au cours de l’une d ‘elles, que vous vous coupez de l’enfant qui est en vous, et c’est cette cassure qui est la cause de votre agitation, de votre mal-être. 

 

Pourquoi s'occuper de l'enfant que vous n'êtes plus ? Vous êtes adulte, me direz-vous !!!

Tout simplement parce que votre enfant intérieur détient la source d'un savoir enfoui, qui a été oublié par l'adulte que vous êtes devenu.

Faire revivre cet enfant est une manière de retrouver un état d'être plus authentique, plus aimant et plus créatif que vous avez tous un jour expérimenté. Il est grand temps de réactiver cet état.

L'enfant intérieur est la mémoire vivante de votre enfance et il est aussi le gardien de votre vérité intérieure.

Quoique vous ayez vécu, il est toujours possible de rompre les chaînes du passé.

Il n'est jamais trop tard pour choisir de se réconcilier avec cette part essentielle d'enfance qui réside en soi.

Pour ce faire, regardez en face ce qui a été source de souffrance pour enfin commencer à cheminer vers votre liberté.

 

Nous avons vu lors de l’article précédent : 12. Les 5 blessures émotionnelles, que chaque enfant a été confronté à 4 des 5 blessures émotionnelles (abandon, trahison, humiliation, injustice et rejet) ce qui caractérise l'enfant intérieur blessé qui n'attend qu'une chose : que l'adulte le prenne enfin dans ses bras pour le rassurer et le guérir.

coachingpasapas.com
coachingpasapas.com

Être à l'écoute de votre enfant intérieur 

Apprenez à vous écouter, écoutez l'enfant intérieur qui est blessé en vous.

Prenez le parti de votre enfant intérieur, reconnaissez les torts qu'il a subi et engagez-vous à prendre soin de lui et à ne plus l'abandonner.

Cet abandon de vous-même n'a plus lieu d'être car en tant qu'adulte, vous êtes maintenant capable de faire face et de traverser cette souffrance activée par vos blessures. 

 

Mettez-vous-en pleine conscience et vous entendrez la voix de votre enfant intérieur appeler à l'aide.

Pour de plus amples explications, je vous invite à lire ou à relire l’article « 2. La pleine conscience».

Prêtez toute votre attention et votre tendresse à votre enfant intérieur.

Vous pouvez lui parler avec amour « Je suis là pour toi, je vais bien prendre soin de toi, je sais que tu as beaucoup souffert. J'ai été tellement occupé. Je t'ai négligé mais à présent, je vais t'entourer de toute ma tendresse, je vais apprendre à revenir vers toi. »

 

Maintenant que vous avez appris à reconnaître et accepter vos émotions et à identifier vos blessures émotionnelles (pour les autres, je vous invite à lire ou à relire les articles "10. Mieux vivre ses émotions", et "12. Les 5 blessures émotionnelles"), vous allez pouvoir reprendre contact avec votre Enfant intérieur.

 

Il s’agit maintenant d’établir un dialogue avec l’enfant qui est en vous.

Je vous propose 8 étapes pour aller à sa rencontre. 

amourinfini.com
amourinfini.com

1. Retrouvez les postures de l’enfant

 

Pour prendre contact avec votre enfant intérieur :

  • Posez vos 2 mains sur votre plexus solaire (sous le diaphragme),
  • fermez les yeux,
  • et adressez-vous à lui comme à une véritable personne.

Comme il s’exprime avant tout à travers vos sensations physiques, vous pouvez essayer de retrouver les attitudes, les gestes, les postures typiques de l’enfant que vous étiez.


techniquesdemeditation.com
techniquesdemeditation.com

2. Méditation sur l'enfant de 5 ans

(proposée par Thich Nhat Hanh dans son livre "prendre soin de l'enfant intérieur") 

  • Assis ou en marchant,
  • Sur chaque inspiration et expiration, prononcez les phrases suivantes :
    • "J'inspire, je me vois enfant, à l'âge de 5 ans"
    • "J'expire, je souris avec compassion à l'enfant de 5 ans en moi" . (avec un sourire sur vos lèvres ou intérieurement)

3. Demandez pardon. Ecrivez-lui une lettre

 

Un moyen de gagner la confiance de votre enfant intérieur consiste à lui demander pardon de l’avoir négligé depuis tant d’années.

Vous pouvez lui parler ou lui écrire une lettre.

  • Expliquez-lui pourquoi vous n’avez plus donné de nouvelles.
  • Racontez-lui votre vie depuis que vous avez commencé à grandir, vos bonheurs, vos malheurs, sans mentir ni travestir la réalité.
  • Rédigez 1,2 ou 3 pages pour montrer à votre enfant intérieur que vous savez qu'il est là en vous et que vous ferez tout ce que vous pouvez pour soigner ses blessures.

En vous réconciliant avec lui, vous écoutez et vous entendez réellement ce qu'il a vécu.

Vous le libérez de sa souffrance en la retraversant à ses côtés.

  • Et enfin, pardonnez-vous à vous-même votre longue absence auprès de votre enfant blessé.

 

4. Entamez le dialogue 

Il s’agit d’une véritable conversation.

  • Posez-lui des questions simples à voix haute : "Comment vas-tu ?", "Acceptes-tu de parler avec moi ?"…
  • Laissez venir les réponses, comme si vous jouiez une pièce de théâtre.

S’il vous arrive de prendre une autre voix, plus enfantine, c’est normal. Au début, ce genre d’exercice peut dérouter, mettre mal à l’aise : c’est la preuve que vous avez du mal à accepter votre Enfant intérieur

 

Entamez le dialogue avec son enfant intérieur : par où commencer ?

Margaret Paul propose plusieurs types de situations dans lesquelles engager un dialogue avec l’enfant intérieur :

  • Dans la vie de tous les jours (quelle couleur as-tu envie de porter ? Où voudrais-tu partir en vacances ? Quel genre d’activités créatives voudrais-tu avoir ?…)
  • En cas de conflits ou d’événements douloureux (je sais que tu es en colère et j’aimerais savoir pourquoi  ? Que s’est-il passé pour que tu aies si honte ? Que puis-je faire pour toi ? Que ressens-tu par rapport à… ?)
  • Pour retrouver des souvenirs ou des croyances  (est-ce que quelque chose en ce moment te rappelle un souvenir ancien ? Est-ce que cette personne te rappelle quelqu'un ? As-tu besoin d’un câlin pendant que tu revis cette souffrance ?)

 Écoutez l’enfant intérieur avec des oreilles d’adulte bienveillant : 

  • Quels sont ses sentiments ? ses émotions ? 
  • Quelles sont ses croyances, ses peurs ? 
  • Quels sont ses besoins ?
  • Quelle est sa demande ?

Tout au long de ce dialogue intérieur :

  • L’adulte bienveillant pose des questions pour explorer les sentiments, les besoins et les croyances de l’enfant.
  • L’enfant répond sincèrement
  • L’adulte écoute et répond sans porter de jugement.
matransformationinterieur.fr
matransformationinterieur.fr

5. Dessinez son enfant intérieur

 

Prenez du papier et des crayons, mettez une musique relaxante en fond sonore.

  • Fermez les yeux, respirez profondément, Visualisez votre enfant intérieur. Soyez attentif aux images, aux sons, aux odeurs et aux sensations que vous percevez. Regardez bien votre enfant. Est-ce un garçon, une fille ? Comment est-il habillé ? De quelle couleur sont ses yeux, ses cheveux ? Entrez en lui, ressentez ce qu'il ressent. Prenez tout votre temps. Une fois le contact bien établi, ouvrez les yeux.
  • Maintenant, laissez-vous aller, avec votre main non directrice, dessinez votre enfant intérieur. Sans jugement, ne cherchez pas à bien faire, Abandonnez-vous, c'est votre enfant qui dessine, Sentez le plaisir que vous prenez à dessiner sans aucune contrainte.
  • Une fois votre dessin terminé, donnez-lui un nom et signez avec votre prénom comme vous le faisiez quand vous étiez petit.

Ne cherchez pas à analyser votre dessin, son but est de favoriser, en douceur, la reconnexion avec votre vérité intérieure. Cela vous apportera un mieux-être et favorisera votre créativité. Votre dessin est une projection qui révèle votre âme.


6. Soyez un Parent attentionné

 

Au fur et à mesure de l’évolution de votre dialogue, de votre reconnaissance de l’enfant qui vit en vous, montrez-lui que vous pouvez être un Parent bienveillant, accordez-vous, de temps en temps, des moments pour vous détendre, jouer, dessiner ou écrire ce qui vous vient à l’esprit, du temps pour vous consoler, prendre soin de vous.


unepauses'impose.fr
unepauses'impose.fr

7. Vivez le moment présent

 

Tant que vous vivez dans l'instant présent, vous ne souffrez pas des traumatismes du passé, et vous prenez ainsi conscience de toutes les possibilités qui sont à votre disposition, ici et maintenant.

L'instant présent ne comporte aucune menace, aucun problème.

Prenez la main de votre enfant intérieur et jouez avec lui, entrez plus profondément en relation avec tous ces merveilleux moments du présent.

Rassurez-le sur le fait qu'ici et maintenant, il n'y a aucune raison de s'inquiéter. Faites lui sentir, que bien que sa peur soit réelle, elle n'a plus aucun fondement. A présent vous êtes adulte et vous pouvez vous protéger et vous défendre par vous-même.

Partagez vos joies avec lui, contemplez ensemble un coucher de soleil, savourez avec lui un bon repas....


 

8. Re-création : Retrouver ses rêves d'enfant

 

Partez à la découverte de vous-même. Allez retrouver vos rêves et vos aspirations profondes en répondant aux questions suivantes par une courte phrase :

Dans l'enfance.....

  • Mon jouet favori était....
  • Mon jeu favori était....
  • Mon histoire préférée était....
  • Les films que j'aimais étaient ….
  • Les lectures que j'aimais étaient...
  • Le métier que je désirais faire était ….
  • Je rêvais secrètement de ….

Vos goûts d'enfant portaient des rêves que vous pouvez aujourd'hui concrétiser.

Rien ne s'oppose à ce que vous vous accomplissiez pleinement.

  • Si je ne croyais pas que c'est trop tard ou que j'en suis incapable, je....

Votre enfant intérieur est cet enfant qui se languit de votre amour.

La réconciliation avec cet enfant intérieur, révèle votre dimension de co-créateur. Vous êtes tous capables de créer votre vie en jardinant tous vos possibles.

Sur cette longue route du retour vers soi, l'adulte qui tient par la main son enfant intérieur est plus léger, plus joyeux.

Je vous souhaite une belle et douce route vers votre retour à SOI.  


penseesinspirantes.com
penseesinspirantes.com

Cet article a été inspiré des écrits de :

  • "Prendre soin de l'enfant intérieur" de Thich Nhat Hanh
  • "Libérez votre enfant intérieur" de Marie France et Emmanuel Ballet de Coquereaumont

Avec cet article, nous venons de faire à peu près le tour pour tout ce qui est le coté "rationnel".

Je vous invite lors de mes prochains articles à voir le coté plus "irrationnel et invisible"...

Je vous donne donc rdv avec votre Etre Énergétique...